Etape 6 – Comprendre nos modèles économiques pour progresser

Nous sommes aujourd’hui dans le 21e siècle.
Rappelons que nous sommes des associations de loi 1901 et que beaucoup de choses se sont passées depuis 115 ans. Nous ne pouvons plus raisonner comme il était possible de le faire, ne serait-ce qu’il y a 20 ans.
Une seule chose ne doit pas changer : LES VALEURS ASSOCIATIVES ! Convivialité, éthique, plaisir d’être ensemble et surtout gestion désintéressée ! Ce sera l’objet de l’étape 8 du projet.

Aujourd’hui, les aides publiques diminuent et l’avenir n’ira pas à l’augmentation. Ainsi, il est nécessaire de s’adapter et changer notre état d’esprit : ne plus raisonner subvention mais raisonner actions bénéficiaires.
Pour un club, cela signifie un double objectif structurel :

  • PROJET SPORTIF, source de dépenses pour sa mise en place (professionnalisation, école de Triathlon, déplacements clubs …),
  • DÉVELOPPEMENT D’ACTIONS BÉNÉFICIAIRES, source de recettes nouvelles qui permettent de financer le projet sportif (organisations, prestations de service …)

Cela doit fonctionner ainsi à toutes les strates de la Fédération : Clubs, Comités Départementaux, Ligues et Fédération.
Chaque acteur doit repenser son modèle économique en foncton de sa réalité de terrain. De façon générale, ce sont les organisations qui devraient remporter la palme de l’action bénéficiaire.

fonctionnement-clubComment la Fédération peut accompagner les clubs et les organisateurs dans la considération de ce modèle économique ?

  • une réflexion doit être engagée autour des tarifs des organisations (cf étape 3) afin que les organisateurs puissent faire plus de bénéfices sur ces actions (partage par tiers du Pass Compétition, diminution des licences journées …),
  • Fléchage d’une partie de la recette des licences individuelles vers les organisations,
  • Création d’un poste d’élu en charge de l’accompagnement des organisations,
  • Création d’un site internet dédié à l’accompagnement des organisations :
    • Cahier des charges type disponible avec retroplanning des actions,
    • Mise en place d’un forum d’échanges sur les organisations,
    • Formalisation des meilleures actions pour proposer des solutions clé en main aux organisateurs,
    • Dossiers type de recherche de partenaires,
    • Plan de communication type,
    • Aide à la création/utilisation de supports de communication (flyers, site internet, réseaux sociaux …).

Avançons ensemble pour VOTRE intérêt !

 

Pour aller plus loin …
Les Ligues doivent suivre le même schéma avec un système basé sur la valorisation de leurs actions. Beaucoup de rentrées potentielles sur des actions comme :

  • Des stages (adultes, animation jeunes, féminin, publics Santé Loisir Bien Etre),
  • Des actions de formation fédérale (BF5, BF4 et nouvelles formations comme BF6 et assistant BF4),
  • Des actions de formation à la gouvernance,
  • Des organisations Ligue (partenaires privés, recettes d’inscription …),
  • De la location de matériel avec des conditions adaptées au territoire.

Ce ne sont pas les pistes qui manquent. Il faut juste raisonner de manière entrepreneuriale. La part ligue des licences n’intervenant que pour le fonctionnement de la Ligue.

fonctionnement-ligues

 

Concernant la Fédération, l’ambition est de réussir là où la dynamique n’a jamais pris : les partenaires privés fédéraux et des organisations bénéficiaires. C’est plus qu’une piste raisonnable.
En effet, en s’offrant un projet ambitieux, les partenaires privés auront une lisibilité et seront en mesure d’investir dans l’accompagnement du mouvement Fédéral. Nos valeurs sont fortes et les partenaires privés en ont bien conscience.
J’ai déjà eu des retours d’investisseurs importants qui parlent en centaines de k€ pour accompagner notre projet fédéral. Bien sûr, sans signature, ce sont seulement des pistes mais cela signifie que le projet que je porte interpelle.

fonctionnement-fftri

 

Construisons ensemble la Fédération de demain !

 

Prochaine étape le lundi 5 Décembre

Une pensée sur “Etape 6 – Comprendre nos modèles économiques pour progresser

  • décembre 8, 2016 à 11:03
    Permalink

    Bonjour Florent,

    Pour obtenir des aides depuis des partenaires privés il est trés important que le club, la ligue et la fédération se mettent dans la peau du partenaire pour y construire ses bénéfices à nous soutenir.
    Je ne parle bien sur pas du cas ou le mécène est un adhérent et le fait dans une logique totalement désintéressée.
    J’ai le sentiment que trop souvent les clubs vont présenter leurs atouts mais pas comment le sponsor pourra en tirer bénéfice.
    Il faut donner des arguments clairs et chiffrés (visibilité externe, équivalent pub, apport pour la com interne, reconnaissance par rapport à la ville/collectivité etc…) à la personne qui va devoir défendre cette ligne budgétaire auprès du payeur final.
    Les arguments seront bien sur différents en fonction de la taille du club, de son activité, etc…

    Comment comptez vous aider les clubs à structurer leur recherche de partenaire : construction du message, identification des apports, adaptation de la stratégie selon le type d’entreprise (un centre commercial sera attentif à son image locale alors qu’une société de BTP améliorera son image par rapport à la ville. Ou encore une entreprise B2B sera peut être plus intéressée pour de la com et des animations internes).

    Idéalement une sortie de guide pour amener le club à construire son argumentaire + des modèles PPT propres me semble indispensables. J’ai cherché ce type de démarche sur le site FFTRI sans succès

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *