Etape 11 – Le conseil d’administration

Le conseil d’administration de la Fédération aura une double fonction. Chaque personne le composant sera référent de projet et membre du conseil de surveillance de la Fédération.

Ceci sous entend que chaque membre du conseil d’administration aura une responsabilité particulière liée à un projet dans lequel il sera reconnu compétent. Il aura également les éléments à disposition pour assurer la validation du fonctionnement fédéral.

Le bureau exécutif sera constitué de personnes qui devront assurer la coordination de leur secteur afin d’anticiper sur des axes politiques à modifier. C’est un organe de réflexion et de suivi général des actions qui sont mises en place au sein de la Fédération.

L’ensemble du conseil d’administration sera orienté sur trois axes :

  • Les actions fédérales,
  • Les ressources fédérales,
  • Le fonctionnement fédéral.

Les actions fédérales s’articuleront autour de trois actions complémentaires :

  • Le développement de la pratique (un-e vice président-e avec 12 membres du CA),
  • Le Haut Niveau (un-e vice président-e),
  • Les organisations avec un double objectif : l’image et le financement du développement (un-e vice président-e).

Les ressources fédérales auront plusieurs éléments qu’il sera nécessaire de coordonner avec les différents secteurs des actions fédérales :

  • Ethique et citoyenneté (un-e vice président-e avec 6 membres du CA),
  • Professionnalisation des structures (un-e vice Président-e),
  • Communication (un-e vice président-e),
  • Marketing (un-e vice président-e),
  • Relations internationales (un membre du CA).

Enfin, au niveau du fonctionnement, le trésorier et le secrétaire auront en charge la coordination, le suivi et l’accompagnement des actions suivantes :

  • Siège et assurances,
  • Direction Ressources Humaines,
  • Espace TRI 2.0 (un membre du CA),
  • Commission financière (un membre du CA, fonctionnement autonome),
  • Commission électorale (un membre du CA).

 

schema-du-futur-ca-fftri-2017-2021

 

Concernant le développement de la pratique, on retrouve nos différents publics, les licenciés, les clubs, les organisateurs ainsi que les organes déconcentrés : Ligues et Comités Départementaux :

Pour les licenciés (5 membres du CA) :

  • Les compétiteurs adultes,
  • Les jeunes,
  • Les paratriathlètes,
  • Les Bien-Etre Loisir,
  • Le club France.

Pour les clubs (3 membres du CA) :

  • Accompagnement à la création des clubs, des sections Duathlon / Bike & Run et Raids,
  • Accompagnement au développement des clubs,
  • Recensement et accompagnement du développement des espaces de pratique.

Pour les organisateurs (3 membres du CA) :

  • Développement et accompagnement des manifestations,
  • Accompagnement et développement des Raids / SwimRun,
  • Mise en place des championnats de France (Commission Nationale des Championnats de France).

Pour les Ligues et comités départementaux (1 membre du CA) :

  • Accompagnement des structures fédérales.

 

Dans le département ressource Ethique et Citoyenneté :

  • Commission Nationale de l’Intégrité du Triathlète,
  • Commission Nationale des Mixités et Citoyenneté,
  • Commission Nationale du Développement Durable,
  • Commission Nationale d’Equité et Sécurité sur les épreuves,
  • Commission Nationale de Discipline et Commission Nationale Disciplinaire de première instance de lutte contre le dopage (définies au sein des membres du CA),
  • Commission Nationale d’Equité,
  • Commission Nationale de la Réglementation Générale Fédérale.

 

Fonctionnement d’un Conseil d’Administration Fédéral 

Il est important d’acter très clairement le fonctionnement du conseil d’administration afin que chaque membre puisse appréhender au mieux son rôle.

Chaque membre du CA sera porteur d’un projet. Ainsi, un temps de parole lui sera consacré à chaque réunion. Il y a actuellement trois réunions physiques, en Juin, en Octobre et en Février ainsi qu’une quatrième plus succincte qui a lieu le lendemain de l’Assemblée Générale Fédérale.

L’objectif est de faire en sorte que le CA dans son ensemble ait connaissance de ce qu’est le Triathlon sur le territoire. Ce n’est que dans cette considération que nous pourrons être en mesure de prendre les meilleures décisions.

Chacun sera donc en charge de présenter les avancées du projet dont il a la responsabilité. Il devra aussi en faire valider les orientations, conformément aux retours terrain des différents groupes de travail.

Concernant les dossiers traités, les documents devront être envoyés par mail dix jours avant  la réunion physique.

L’objectif est que chaque membre du CA puisse avoir le temps d’en prendre connaissance et de faire un choix orienté en toute connaissance des dossiers. Les décisions doivent être prises en tant que responsable et pas en tant qu’individu. L’argumentation et les retours terrain devront primer sur l’expérience personnelle de chacun.

 

Déroulement d’un Conseil d’Administration

30′ Fonctionnement (secrétaire + trésorier)
30′ Haut Niveau (Vice Président + Directeur Technique National)
30′ Marketing
1h30 Passage de 11 porteurs de projet, 7/8′ par personne

Pause repas

30′ Communication
30′ TEVE (Triathlon Evènements)
30′ Professionnalisation
1h30 Passage de 11 porteurs de projet, 7/8′ par personne

 

Chaque temps de parole correspond au travail effectué en étroite collaboration entre le CTN en charge du dossier, les salariés de la Fédération et le porteur de projet élu au CA. Le tout est coordonné par le vice-Président en charge du secteur.

Les réunions ont une durée de 7h efficaces sur 9h de présence (1h30 de pause repas et une pause de 15 minutes dans chaque demi journée). Cela laisse donc une heure de tolérance pour traiter certains sujets de manière plus approfondie.

Les conseils d’administration seront filmés en direct afin que chaque licencié puisse assister aux différentes présentations et aux choix qui seront actés. Ce choix est pris dans une logique générale de transparence.

Je souhaite également la suppression de la logique du « qui vote contre » au sein du CA et lors de l’AG fédérale. Cette proposition de suppression du « qui vote contre » sera également demandée dans les AG de Ligue. En effet, choisir est une action engageante. Le « vote à main baissé » correspond à une « non action ». Bien que ce ne soit pas toujours le plus facile, c’est un choix qui s’inscrit dans une démarche de développement durable. Trop souvent, on assiste à des votes à l’unanimité car personne ne souhaite s’affirmer dans une position d’opposition. Offrir une capacité de choix à tous est une nécessité démocratique. L’unanimité n’est pas la démocratie.

Toujours dans une démarche de développement durable, des jeunes seront invités sur chaque conseil d’administration afin que la Fédération montre l’exemple sur la formation des dirigeants de demain.

 

Construisons ensemble la Fédération de demain

Prochaine étape lundi 9 Janvier

Une pensée sur “Etape 11 – Le conseil d’administration

  • janvier 2, 2017 à 6:20
    Permalink

    Le terme santé semble abandonné dans ce projet. Cela me paraît très regrettable compte tenu de notre environnement…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *